Commune de Le Drennec - Site officiel

Diaporama

Patrimoine du Drennec

L'église paroissiale du Drennec

Elle a été construite en 1844. La grand'messe était célébrée à Landouzen car l'église était trop petite et en mauvais état. Les pierres pour la construction du clocher proviennent en partie de celui de Loc Mazé détruit par la foudre en 1842. Les boiseries bleues du chœur ont pour origine la chapelle de Landouzen. Les statues de l'église représentent les deux patrons de la paroisse : Notre Dame du Dreinec et Saint Drien. Un autre Saint Drien provient lui de la fontaine de Kerfeunteun, Saint Ursin vient de Landouzen, quant à Saint Nicolas, Sainte Catherine d'Alexandrie, Saint Laurent, ils viennent de Loc Mazé, la petite statue de Santez Wentroc étant la seule rescapée des statues processionnaires de Loc Mazé.
Les retables du rosaire (18ième siècle) et du Sacré-Cœur (17ème siècle) ont été restaurés en 1997.

chapelle-landouzenLa chapelle de Landouzen

Construite en 1526, elle fut remise en état et le clocher terminé vers 1780. Du calvaire de Landouzen daté de 1597, ne restent que la porte monumentale et le fût. Il a été transféré au bourg du DRENNEC lors de la mission de 1884. La cuve baptismale très curieuse correspond peut-être à la réutilisation d'une cuve gallo-romaine. A l'extérieur de la chapelle, on note plusieurs pierres antiques dont une stèle hexagonale profondément entaillée. Sous l'impulsion des « Mignoned Landouzen », la chapelle qui tombait en ruine et était fermée au culte depuis 1952, reprenait vie en 1969.

La paroisse de Bréventec possédait une très petite église disparue depuis longtemps, sur l'emplacement de la place publique (cadastre de 1830). L'ancien missel de Bréventec, livre manuscrit réalisé par les moines de l'Abbaye de « San Vazé de Fine de Terre » au 11ème ou 12ème siècle se trouve à la Bibliothèque Mazarine à Paris.

La chapelle de Loc Mazechapelle-loc-maze

La chapelle de Loc Mazé du 17ème siècle a subi plusieurs restaurations, à la fin 18ème siècle, puis en 1842 suite à la foudre. La chapelle possédait quatorze statues archaïques, et un tableau peint sur bois de Notre Dame de la Merci, inventoriés en 1904. Deux sont actuellement de retour en la chapelle : Saint Mathieu ou San Vazé vras récemment restauré et Sainte Anne.
A partir de 1979, les jeunes de la M.L.C. de Plabennec avec Fanch Jestin, puis en 1986 l'association «Buhez ha plijadur e Lok Mazé» ont entrepris la restauration de la chapelle, couronnée en 1999 par la réalisation de six vitraux.
Le calvaire de Loc Mazé porte sur deux écussons martelés les quintefeuilles de la famille Le Ny de Coatélez et la date de 1611 avec les initiales HM. Au dos du Christ, Saint François d'Assise montre ses mains avec les stigmates à côté de deux statues géminées : la Vierge et Saint Nicolas avec trois enfants sortant du saloir, Saint Jean et Saint Hervé guidé par Guiharan. L'on note enfin trois statues au pied du calvaire en 1904, l'Ecce Homo et une Sainte Femme sur le mur du cimetière, Saint Sébastien resté dans le jardin de l'ancien presbytère, actuellement «loin d'ici ».

Patrimoine disparu, croix, fontaines, lavoirs

De la chapelle Saint Pol-Saint Tanguy commémorant leur rencontre dans les bois de Coatélez, il reste un pan de mur. A Coatélez encore, du château du 16ème siècle, ne subsiste qu'un portail voûté Louis XIII.

La commune du DRENNEC possède encore plusieurs croix réparties le long des chemins, celle de Loc Mazé a retrouvé une nouvelle jeunesse, celle de Kerevet a disparu récemment, la croix « Croaz ar baotred » du Créac'h renversée sur le talus, demande une mise en valeur.

Fontaines et lavoirs sont disséminés dans la campagne.

Fontaine-st-FiacreFontaine et Saint-Fiacre